Secas

Secas

@secas.asso

Société d'Encouragement pour la Conservation des Animaux Sauvages depuis le 17 juillet 1938.
secas.asso

Secas

@secas.asso


Comment from Secas:


Soutenez le Secas et venez à la boutique de la ménagerie du jardin des plantes de Paris ! menageriejardindesplantesparistigretigeranimalwildwildlifezoozooparisboutiquesecasdonsassociationbenevolesbookfauvefelin

1 Days ago
secas.asso

Secas

@secas.asso


Comment from Secas:


Réalisation de l'enclos de Tengah le tapir malais. (L'ensemble de la végétalisation). Dans la nature le tapir malais est le seul des 5 espèces de tapirs à vivre en Asie au cœur des forêts tropicales. Il est aussi le plus gros avec ses 320 kilos. Il se nourrit exclusivement de végétaux. En voie de disparition, il subit particulièrement l’impact de l’Homme sur son environnement. Il en resterait moins de 2 000 à l’état sauvage et environ 200 dans les parcs zoologiques du monde entier ce qui en fait une espèce extrêmement rare. La principale menace est la réduction drastique et la fragmentation de son aire de répartition à cause des plantations de palmier à huile, du bûcheronnage intensif du bois exotique et de l’augmentation de l’agriculture. Localement, son braconnage pour la consommation représente une menace supplémentaire pour les populations sauvages. A l'instar du grand panda, sa robe noire et blanche lui permet de se camoufler dans son habitat ombragé de la forêt tropicale humide. Cet animal est de nature solitaire et discrète. Strictement végétarien, le tapir utilise sa « mini-trompe » pour saisir des branches, des feuilles ou des fruits dont il se nourrit. Dans les parcs zoologiques européens les tapirs malais font partie d’un programme d’élevage géré par l’Association Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA) auquel la Ménagerie participe. Grâce à cette organisation la reproduction des tapirs pour la conservation est optimisée en préservant leur diversité génétique tout en évitant la consanguinité. La Ménagerie devrait recevoir une femelle afin que Tengah, ambassadeur de son milieu naturel, puisse participer à la survie de son espèce. tapirmalaismalaisieblackwhitezoozooparismenageriejardindesplantespariswildwildlifepreservationconservationsecasassociationbenevoledonsasie

2 Days ago
secas.asso

Secas

@secas.asso


Comment from Secas:


Soutenez nous et l'ASGN pour la sauvegarde des dernières girafes d'Afrique de l'Ouest ! Les Girafes d’Afrique de l’Ouest (Giraffa camelpardalis peralta) vivent uniquement au Niger à une soixantaine de kilomètres à l’est de Niamey. En 1996, seulement 50 Girafes ont été recensées. 12 années plus tard Jean-Patrick Suraud, responsable scientifique du programme, et son équipe ont dénombré 200 Girafes. Ce sont les seules Girafes du Niger et ne sont présente nulle part ailleurs ! Malgré une forte croissance de la population de Girafes, les menaces restent bien présentes. La compétition pour la nourriture et la forte dégradation de la brousse tigrée (par la coupe de bois) sont les principales menaces. girafeanimalasgnnigerafriquewildwildlifewwfsecaszoopariszooparisassociationbenevoledonsconservationpreservation

6 Days ago
secas.asso

Secas

@secas.asso


Comment from Secas:


Aidez nous à soutenir les titis des Andes grâce à Ikamaperu. Les défis restent considérables et les aides aléatoires Ikamaperou a entrepris depuis plusieurs années un grand travail de plantations pour aller vers une plus grande autonomie en ce qui concerne l’alimentation de près de 70 primates et lance un appel pour nous aider a lutter contre le trafic croissant des singes laineux devenu plus lucratif du fait de leur rareté . Actuellement ikamaperu n’ a plus les moyens d accueillir de nouveaux primates. Dans un contexte où la déforestation et l’impunité du trafic restent omniprésentes on pourrait se sentir profondément découragés. Plusieurs choses nous en empêchent. Tout d’abord le soutien fidèle de ceux qui ont été a nos côtés ces dernières années mais aussi la renaissance de la forêt et de la vie sauvage autour de nous comme résultat de notre programme de reboisement et d enrichissement de la flore. Il y a surtout le spectacle de la joie de vivre des primates en liberté et leur retour à des comportements naturels, le succès de leur réintroduction en milieu sauvage et enfin la présence a la Media Luna d’une jeunesse locale et internationale passionnée et prête à prendre la relève. titiandesperouperuikamaperumonkeysingewildwildlifesecasassociationbenevoledonsparisconservationpreservationzoozooparismenageriejardindesplantes

7 Days ago
secas.asso

Secas

@secas.asso


Comment from Secas:


Soutenez nous pour contribuer au projet "Bamboo lemur", la plus grande population sauvage de grand hapalemur à Madagascar. Le programme « Bamboo Lemur » protège désormais plus de 300 grands hapalémurs. Dix groupes ont été répertoriés et sont suivis quotidiennement par une équipe d’une vingtaine de gardes locaux. La taille de ces groupes (plus de 20 individus en moyenne) leur confère un intérêt scientifique tout à fait particulier, la biologie de l’espèce étant encore peu connue (alimentation, reproduction, organisation sociale, domaine vital…). Les fonds récoltés par Helpsimus sont reversés au programme « Bamboo Lemur ». L’objectif de ce programme initié en 2008 est de protéger cette population de grands hapalémurs vivant en périphérie du Parc National de Ranomafana, c’est à dire en dehors de sa zone de protection. helpsimusbamboolemurmadagascarhapalemurmonkeysingewildwildlifeanimalconservationpreservationparissecasassociationdonsbenevoles @papiosimus

8 Days ago
secas.asso

Secas

@secas.asso


Comment from Secas:


Participez à la sauvegarde du Panda Roux avec l'association CPPR. D’après un sondage effectué par le site Arkive, le petit panda se classe en 6e position des espèces préférées de la population mondiale. Or, en France, lorsque vous parlez panda, les gens pensent tout de suite au gros ours noir et blanc. Ils ouvrent de grands yeux quand vous leur dites qu’il s’agit d’un petit animal au pelage roux. Pourtant, le petit panda est l’une des quatre premières espèces animales pour lesquelles un Programme d’élevage Européen (EEP) a été mis en place, en 1985. C’est donc une espèce peu connue du grand public et pourtant menacée d’extinction (classée actuellement, en 2014, « Vulnérable » dans la liste rouge de l’UICN, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature), notamment en raison de la réduction de son habitat, de la fragmentation de ses populations sauvages, de la chasse… Enfin, c’est une espèce que les co-fondatrices du CPPR affectionnent tout particulièrement ! pandarouxpetitpandapandaredpandawildwildlifeanimalconservationpreservationsecasassociationbenevolezoozooparisparisparczoologiquedonscppr

9 Days ago
secas.asso

Secas

@secas.asso


Comment from Secas:


Participez à la sauvegarde des gibbons Kalaweit à Sumatra et Bornéo. @chaneekalaweit Les 17 espèces sont en train de disparaître à cause de la déforestation et des trafics d’animaux. La danger principal pour le gibbon est l’homme, qui détruit les forêts où il vit et le capture pour en faire des animaux de compagnie. Mais le gibbon n’est pas un animal de compagnie, c’est un animal sauvage. En général les animaux sont capturés quand ils sont bébés et la mère et/ou la famille sont tuées par les braconniers. Le bébé est alors vendu sur les marchés et sa vie est souvent triste car il est attaché et enfermé en permanence, loin de ses congénères, traumatisé et mal nourri. Ces animaux meurent souvent très jeunes car ils ne sont pas faits pour être dans de petites cages, et loin de leurs forêts. Heureusement, il arrive souvent que Chanee et l’équipe de Kalaweit sauvent ces animaux détenu illégalement. La loi interdit de détenir des animaux sauvages surtout quand il s’agit d’espèces devenues rares. gibbonsingemonkeykalaweitborneosumatraindonesiaanimalwildwildlifepreservationconservationassociationbenevolesecaspariszoozooparismuseumjardindesplantesdons

11 Days ago
secas.asso

Secas

@secas.asso


Comment from Secas:


Soutenez les actions de protection des panthères des neiges en Mongolie @snowleopardtrust Bien que protégée, elle est toujours chassée pour sa fourrure ou pour différents organes entrant dans la pharmacopée chinoise et doit faire face à la diminution de ses proies qui l’oblige parfois à s’attaquer au bétail. Dans 9 des 12 pays où elle vit, des programmes d’observation permettent d’évaluer les populations. Des mesures de conservation peuvent ensuite être mises en place : création de zones protégées et de corridors, collaboration avec les éleveurs de bétail… On estime entre 5 000 et 6 000 individus vivant dans la nature. pantherepantheredesneigessnowleopardpreservationconservationwildwildlifemongoliesecasfauveanimalassociationbenevoledonszoozooparisparisparczoologiquemuseumjardindesplantes

13 Days ago
secas.asso

Secas

@secas.asso


Comment from Secas:


Participez à la sauvegarde des orangs-outans à Bornéo en Malaisie. Braconnage, trafic de bébés orangs-outans, incendies et déforestation s’intensifient dans toute l’île de Bornéo, même dans les réserves. En 20 ans, les populations d’orangs-outans ont perdu 80% de leur territoire et se sont réduites de moitié. Il resterait environ 45 000 individus. Des mesures de protection sont mises en place in situ (centres de réhabilitation, création d’aires protégées…) et ex situ grâce aux plans d’élevage internationaux auxquels la Ménagerie participe. A la Ménagerie, les orangs-outans font l'objet de programmes de recherches : automédication chez les grands singes ; évaluation du stress et bien-être chez les primates ; théorie de l'esprit et capacités cognitives… orangoutansingegrandsingemonkeyanimalwildlifewildmalaisieborneoconservationpreservationpreservwildlifezoozooparisparisparczoologiqueassociationbenevolesecas dons

13 Days ago